Alt
alt

La Croix de la Vaillance a été créée le 1er mai 1972, pour remplacer la Médaille du Courage de l'Ordre du Canada. Elle est décernée exclusivement en reconnaissance d'actes de courage remarquable dans des situations extrêmement périlleuses.

Tous les citoyens canadiens, tant civils que membres des Forces canadiennes, y sont admissibles. La Croix peut aussi être décernée à des non-citoyens en reconnaissance d'un acte de bravoure accompli au Canada ou à l'extérieur du Canada, mais méritant d'être reconnu en tant qu'acte dans l'intérêt du Canada.

Seulement 19 personnes ont reçu cette décoration. Les récipiendaires de la Croix de la vaillance peuvent faire suivre leur nom des initiales «C.V.».

alt
alt

Major René Jalbert, CV, CD

Né le 20 février 1921 à Québec (Québec), René Jalbert est un vétéran de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée, en plus d'avoir participé à des missions de paix au sein des Forces des Nations Unies en Indochine et à Chypre. Après sa carrière militaire, il devient le sergent d'armes de l'Assemblée nationale du Québec.

Le 8 mai 1984, alors qu'un individu armé ouvre le feu au Parlement, René Jalbert fait preuve d'un courage extraordinaire en négociant avec l'agresseur qui se rend aux autorités quelques heures plus tard. En reconnaissance de son sang-froid remarquable, on lui décerne la Croix de la Vaillance.

Il décède le 21 janvier 1996, à l'âge de 74 ans.



alt altalt